Un financement commun pour les droits LGBTI en Inde

The Humsafar Trust, HIV/AIDS Alliance India, SAATHI et Human Rights Law Network

Subventions Renforcement
Inde
Un financement commun pour les droits LGBTI en Inde
Les bénéficiaires AmplifyChange ont fait campagne pour la récente décriminalisation des relations homosexuelles en Inde. Les partenaires suivent désormais la mise en œuvre de la législation

Assurer l’application de la Décision de la Cour Suprême renversant la Section 377

En Inde, après le succès de leurs efforts pour obtenir la décriminalisation des relations homosexuelles par la Cour Suprême, effective depuis 2018, les bénéficiaires AmplifyChange déploient maintenant des activités de sensibilisation au sein des communautés pour les informer du changement. L’objectif est de faire savoir le plus largement possible que la sexualité gay et lesbienne est désormais légale. C’est là un exemple clair de l’impact tangible de nos bénéficiaires : obtenir des avancées politiques, puis assurer leur application pratique.

S’élever contre les politiques discriminatoires :
Demander l’amendement de la Loi sur les Personnes Transgenres (Protection des Droits), 2016

Toujours dans l’esprit de s’élever contre les politiques discriminatoires en Inde, certains de nos bénéficiaires dont HIV/AIDS Alliance India, The Humsafar Trust, SAATHI (avec un réseau d’une trentaine d’autres organisations LGBTI dans le pays) et Human Rights Law Network, ont porté leur attention sur la Loi sur les Personnes Transgenres (Protection des Droits) de 2016.
La Loi a été actée cette année (2019). Elle est totalement inacceptable pour les personnes transgenres et la communauté hijra. Elle ne tient pas compte des lignes directrices transmises par la Cour Suprême au Gouvernement central, ni des contributions importantes de la société civile. La tâche à accomplir pour faire réformer cette loi s’annonce immense.
AmplifyChange soutient le mouvement créé par ces organisations pour apporter des amendements justifiés à la loi. Réunissant des activistes transgenres et des organisations du secteur juridique, le mouvement organise des consultations régionales et nationales sur les droits des personnes transgenres pour que leurs voix soient entendues et que la loi soit réformée.