Violence basée sur le genre

Violence basée sur le genre

Eradiquer la violence basée sur le genre (VBG), y compris les violences sexuelles et les mutilations génitales féminines (MGF)

La violence basée sur le genre (VBG) est l'une des formes les plus courantes de violation des droits humains dans le monde aujourd'hui. Elle se définit comme suit : "violence survenant à la suite des attentes formées sur les deux sexes par rapport à leurs rôles normatifs dans la société, qui s'accompagnent d'une inégalité de pouvoir relationnel entre les deux sexes. "

La VBG n'épargne pas totalement les hommes et les garçons, qui peuvent aussi en être victimes. Les lesbiennes, les gays, les bisexuel·le s, les transgenres et les personnes intersexuées, parce qu'ils/elles sont en non-conformité avec les normes sociales associées à l'identité sexuelle, sont aussi touché·e·s par le problème. Cependant, dans la vaste majorité des cas, ce sont les femmes et les filles qui en sont les principales victimes. Leur rôle subalterne et la dynamique inégale du partage de pouvoir dans la société les placent dans une position de vulnérabilité. C'est pourquoi AmplifyChange concentre ses activités en priorité sur la prévention et la réponse à la VBG à l'encontre des femmes et des filles. Mais nos activités s'étendent aussi au soutien à des organisations qui proposent de s'attaquer au problème de la discrimination à l'égard des individus sur la base de leur orientation sexuelle, par l'intermédiaire de notre portefeuille d'activités sur le thème de la Stigmatisation (Cliquez ici pour plus d'informations). 

La VBG inclut la violence et la maltraitance physique, sexuelle, émotionnelle et psychologique exercée par la famille ou la communauté ainsi que la violence exercée ou cautionnée par l'état. Elle prend des formes diverses qui engobent la violence du fait d'un partenaire intime (VPI) ; la violence sexuelle ; le trafic d’êtres humains ; le fémicide ; les atteintes à l’intégrité telles que les mutilations génitales féminines ou les excisions (MGF/E) ; le mariage d’enfants, mariage précoce ou forcé ; les crimes d'honneur et les violences liées à la dot de la victime.       

Les différents types de VBG ne s'excluent pas les uns des autres. Une fille ou une femme peut subir plusieurs formes de violence simultanément ou au cours de sa vie. Toutes les femmes sont susceptibles d'être victimes de la VBG quels que soient leur âge, leur type physique, leur classe sociale, leur religion, leur ethnie ou leur sexualité. Les inégalités entre les sexes et les normes sociales qui discriminent et assujettissent les femmes et les filles sont à la racine du problème de la VBG.  

Il existe une corrélation démontrée entre VBG et fragilité mentale et psychologique. Ainsi, la prévalence des maladies mentales est 3-5 fois plus élevée chez les femmes exposées à la VPI, et des données récentes ont confirmé le lien entre dépression, suicide et VPI. 

Les conséquences sociales et sur la santé de la VBG sont dévastatrices pour les individus qui la subissent, mais aussi pour leur famille et leur communauté. Elle empêche les femmes et les filles en particulier d'exercer leur droit à un état de santé le meilleur possible, non altéré par des violences, tortures ou autres traitements cruels, inhumains et dégradants. Elle empêche également leur participation active dans la vie éducative, sociale, économique et politique de leur communauté. La VBG forme un obstacle significatif à l'éradication de la pauvreté et au développement durable. Les violences subies ont souvent pour effet de dissuader les femmes de prendre soin de leur santé, en particulier en matière de maternité et sexualité ; or de nombreux·euses professionnel·le·s de santé n’ont pas conscience de ce phénomène. 

Si vous envisagez de présenter votre candidature à une subvention AmplifyChange, nous vous encourageons à consulter la page 'Leviers pour le changement' où vous trouverez des exemples d'activités préventives et curatives qui se sont avérées efficaces par le passé et que nous sommes prêts à subventionner.    

Violence basée sur le genre

Cliquez ici pour télécharger le pdf

AmplifyChange portfolio

91 AmplifyChange grantees are working in 33 countries to eliminate sexual violence
Sexual Violence Portfolio Nov 2017
62 AmplifyChange grantees are working in 22 countries to address Child, Early and Forced Marriage (CEFM) 
CEFM Portfolio Nov 2017
48 AmplifyChange grantees are working in 20 countries to address Female Genital Mutilation / Cutting (FGM/C) 
FGM Portfolio AmplifyChange Nov 2017